La roue des rêves

 
 

Nouvelle-Zélande - Australie, 4ème carnet de voyage

Itinéraire

Wellington – Picton – Nelson – Greymouth – Wanaka – Dunedin – Christchurch - - Sydney - - Bangkok

Kilomètres au compteur : 4’659 km

Itineraire

 

Ile du Sud, Nouvelle-Zélande, paradis des cyclovoyageurs

L’arrivée en ferry dans les magnifiques criques de Queen Charlotte Sound a confirmé ce qu’on a cessé de nous dire : l’île du Sud est belle! Une équipe complète de dauphins a même accompagné notre bateau dans une danse aquatique du plus bel effet ! On met pied à terre sous un soleil radieux. On pourrait presque croire qu’un nouveau continent s’offre à nous et le peu de monde qui nous entoure nous fait presque croire que nous sommes les premiers à  venir. Peu peuplée, cette île laisse une très large place à la nature. Les jours qui suivent, nous roulons le long de la côte nord puis descendons (sur la carte…) la côte ouest. Une route qui s’étend en méandres sur une bande de 15km entre les montagnes des Alpes du Sud et la mer de Tasmanie. Très découpée, la côte nous propose fréquemment de belles montées qui nous offrent des points de vue sans égal. Et comme pour ajouter à notre plaisir, la pluie, qui habituellement arrose copieusement la côte (près de 8 mètres d’eau par an au sud de la côte ouest), a pris quelques jours de vacance.

66

Nous passons devant les pancakes rocks, formations géologiques ressemblant véritablement à des tours de crêpes faisant penser au paradis de notre ami danois à tous, Petzi. Puis se profilent les grands glaciers descendant du Mont Cook (3'754 m), Franz Josef et Fox glaciers, des mastodontes de glace qui descendent à basse altitude non loin de la mer. Ceux-ci se dégonflent toutefois à une vitesse affolante mais offrent encore pour quelque temps des vues de montagne impressionnantes.

60. Pancake Rocks

 

Manque de carburant!

Mais dans ces moments de pur plaisir vélocipédique, nous sommes ennuyés plusieurs jours durant par un simple problème de carburant. Nous nous retrouvons systématiquement fatigué et presque en fringale avant la fin de la journée. Alors que nous avançons avec peine, on élimine une à une les possibles explications : frein serré, crevaison lente, vent de face, faux plat montant, etc.  Et si nous n’arrivons à aucune conclusion probante, il nous reste le choix entre fatigue musculaire cumulée des derniers jours ou un manque d’alimentation dans la journée.  Ce dernier point est dans le cas présent la cause de notre difficulté à finir les journées. Nous réalisons que c’est lié au changement de nos habitudes alimentaires. En effet, nous cuisinons désormais chaque matin une portion de porridge pour notre déjeuner. Et il se trouve que malgré le volume imposant, le contenu énergétique est largement insuffisant. Alors on double la portion matinale passant de 1 à 2 casseroles (!) et nous voilà à nouveau en forme sur la journée complète. Alors que le baro-speck ou le pneu (localisé quelque part à même le corps ;-)) nous donnent des indications alimentaires quantitatives sur le long terme, seule notre propre sensation nous permet d’évaluer la suffisance de nos rations quotidiennes.

Testez nos menus du jour!

Ils ont été élaboré soigneusement en considérant des contraintes basiques de poids à porter, apport calorifique et de correspondance à notre budget. N'attendez plus, testez-les! Cool

Déjeuner : porridge

bouillir environ 10 tasses d'eau dans une grande casserolle ou 2 plus petites, y ajouter 5 tasses de flocons d'avoine et cuire à petit feu pendant environ 10 minutes jusqu'à ce que l'avoine gonfle. Ajouter du sucre, miel ou Nutella et éventuellement un peu de cannelle. Au besoin rajouter un peu d'eau.

Dîner : soupe de nouille

Bouillir 1,5 litre d'eau, ajouter entre 2 et 4 paquets de nouilles chinoise. Prêt en 3 minutes.
83. p'tit déj
Souper : risotto-tomate

Faire revenir 2 tasses de riz dans une casserolle si possible avec un oignon. Ajouter de l'eau. Une fois le risotto prêt, ajouter la sauce tomate et brasser doucement (si vous êtes dans un jour de fête, ajouter champigons, petites tomates, parmesan et tout ce que vous trouvez sous votre main qui se mange).

 

En route pour la côte est

Alors que nous quittons la côte ouest pour traverser l’île dans sa largeur, nous changeons subitement de paysages. Passant le temps d’un col aux pentes indécentes des vertes forêts primaires et des pâturages à une région plus sèche, sans arbre et dont les montagnes environnantes illuminent de leurs teintes jaunes, brunes et rouge les grands lacs miroirs qui les séparent. Nouvel émerveillement. Les 31 cyclovoyageurs que l’on aura croisé sur l’île ne se sont pas trompés d’endroit. Le vélo donne la chance de pouvoir vivre à l’intérieur de cette succession de tableaux et sa relative lenteur permet de sentir les odeurs, ressentir le vent, d’entendre les bruits, de voir les nuances ou de s’arrêter en tout temps pour encore mieux les intégrer.

21

Extrait de lecture de voyage, "Marco Pollo, les voyages interdits", tome 1 de Gary Jennings:

" Le voyage terrestre procure des sensations bien différentes. Le contour de l’horizon ne cesse de changer, on est constamment en mouvement, vers un point ou un autre du paysage. Rien qu’au cours des premières semaines de notre périple, nous avions approché, atteint, traversé, puis dépassé nombre de ville et de villages, des paysages fort contrastés et différentes rivières, avec toujours le même constat : rien ne s’arrêtait là, d’autres pays, d’autres cités, d’autres cours d’eau nous attendaient plus loin… Le monde terrestre donne une impression visuelle d’immensité que ne peut procurer la vacuité de l’océan. Vaste, il a mille visages et recèle l’éternelle promesse d’autres étendues, d’autres différences encore à venir. Le voyageur terrestre connait la même sensation que l’homme complètement nu : un ineffable sentiment de liberté sans entraves et, en même temps, la conscience de sa propre vulnérabilité, l’absence de protection ace au monde qui l’entoure et l’impression d’une petitesse infinie."

 Nouvelle-Zélande, derniers tours de roue Alors que nos périple au pays des kiwis va bientôt prendre fin, nous avons encore l’occasion de voir quelques otaries à fourrure et des lions de mer sur la péninsule de Dunedin (côte est). Ils resteront notre dernier souvenir de Nouvelle-Zélande. Nous repartons avec des images plein les yeux (et les appareils ;-)) de ce pays magnifique. Mais nous emportons aussi des impressions de cotés plus sombres concernant notamment l’environnement ou certains aspects culturels ou sociaux.

Etape imprévue : l'Australie

Combinaison d’opportunité et d’imprévu de billet d’avion, notre escale de 10 jours nous aura permis d’oublier le vélo pour quelques jours, de faire le visa pour la Chine, de rencontrer un ami qui vit ici pour quelque temps et de découvrir un bout de cet immense pays (186 fois la surface de la Suisse). Alors que la culture locale est similaire à la Nouvelle-Zélande (et donc anglo-saxonne), les paysages, la faune et la flore sont différents. On aura notamment pu familiariser avec des possums et des kangourous n’ayant pas peur de l’homme. Mais déjà, nos pensées se tournent vers l’Asie. Nous débuterons notre périple asiatique à Bangkok et tenterons de rallier Vladivostok en passant par le Cambodge, le Vietnam, la Chine et le Japon dans un véritable plongeon culturel. Et comme disait Marco Pollo : « Rien ne s’arrêtait là, d’autres pays, d’autres cités, d’autres cours d’eau nous attendaient plus loin… » Nous nous en réjouissons !

Img 3503

D'autres photos ainsi que le détail de nos carnets de route au quotidien sont en ligne sur notre site http://www.la-roue-des-reves.com/!
On remercie chaleureusement tous nos sponsors particuliers et entreprises qui soutiennent notre aventure.

Sponsors

Commentaires (4)

1. Arlenevak 22/07/2017

Absolutely NEW update of SEO/SMM software "XRumer 16.0 + XEvil":
captcha regignizing of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another size-types of captcha,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other programms.

Interested? You can find a lot of impessive videos about XEvil in YouTube.
See you later ;)


XRumer20170721

2. Arlenevak 22/07/2017

Absolutely NEW update of SEO/SMM software "XRumer 16.0 + XEvil":
captchas recognition of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another subtypes of captcha,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other software.

Interested? You can find a lot of demo videos about XEvil in YouTube.
Good luck ;)


XRumer20170721

3. Arlenevak 22/07/2017

Absolutely NEW update of SEO/SMM software "XRumer 16.0 + XEvil 3.0":
captcha breaking of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another size-types of captchas,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other programms.

Interested? You can find a lot of demo videos about XEvil in YouTube.
See you later!


XRumer20170721

4. Arlenevak 22/07/2017

Revolutional update of SEO/SMM package "XRumer 16.0 + XEvil 3.0":
captchas solution of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another categories of captcha,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other programms.

Interested? You can find a lot of impessive videos about XEvil in YouTube.
See you later!


XRumer20170721

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau